Notre parcours

Notre première directrice musicale: Patricia Hecq

Après avoir suivi les cours de l’académie de Monceau-sur-Sambre, Patricia Hecq fait un cursus d’humanités
musicales qu’elle a terminées à Mons en 1977.

Inscrite au Conservatoire de Bruxelles en 1979, elle y a obtenu un premier prix de piano, ensuite, en 1982, un premier prix d’Harmonie au Conservatoire de Mons.
Depuis lors, elle enseigne le piano à l’académie de Montignies-sur-Sambre et l’Harmonie au Conservatoire de Charleroi.

Elle a été accompagnatrice de la Chorale Royale « Les XVI » de Charleroi de 1977 à 1987 et du chœur Symphonique de Namur jusqu’en 2000 ; elle exerce encore cette fonction pour les cours de chant et d’instruments des académies de musique de la région de Charleroi.

Par intérêt pour les différents domaines de la musique, elle a également participé à des stages d’écriture, de jazz, de musique baroque et à des ateliers de musique contemporaine. Depuis mai 2005, elle assure direction musicale de la Chorale Royale « Les XVI », au cours des répétitions, ainsi que de certains concert: par exemple, au Juillet Musical d’Aulne  en 2006 où elle a entre autres dirigé, lors de la Messe des Artistes,  la Messa di Gloria de Puccini. Elle a mené à bien l’apprentissage de pleurs grandes œuvres dans cette chorale, comme le Gloria de Pouen 2007 et le Requiem de Mozart en 2011. Patricia Hecq

Depuis 2009, elle s’est engagée à diriger l’Ensemble Polyphonia Castileti et à donner à nos
interprétations nuances, couleurs et musicalité. Elle a suivi plusieurs formations dans ce domaine particulier de la musique et continue à se perfectionner et à se documenter en étendant son intérêt à la musique plus ancienne encore.

CV du groupe

 Premier concert à Bouffioulx le 13 juin 2009 : « La Résurrection de Jean Guyot », avec la collaboration des cuivres de l’Ensemble instrumental de Thuin, dirigé par Christian Durieux, et un ensemble de 7 musiciens: flûtes à bec, hautbois, violons, bassons. Nous n’avons malheureusement pas d’enregistrement de ce concert.

Triomphes de Binche

Triomphes de Binche

En 2009, le groupe a effectué une deuxième prestation lors des « Triomphes de Binche » le 29 août, et une troisième le 31 octobre, à Binche, dans la salle « Trebius Valens ».

En 2010, il a participé le 24 avril à un concert  de la Régionale de Charleroi du mouvement A Cœur Joie ; il a chanté une messe à la collégiale de Dinant le 3 octobre et à l’église de Bouffioulx le 19 décembre.

En 2011, il a chanté le 9 avril à Binche, pour l’intronisation des Chevaliers de Marie de Hongrie.  La plupart des oeuvres étaient  de compositeurs ayant fait partie de l’entourage des Habsbourg.

Bouffioulx

Bouffioulx

Le 19 juin 2011, Polyphonia Castileti, en collaboration avec le groupe d’instruments anciens « La Gaillarde », a donné un concert à Châtelineau pour le centenaire de l’église, sous le titre « La Renaissance : Amour humain, amour divin ; des villes belges à l’Europe sans frontières ».

Au programme : des œuvres   vocales et instrumentales : chansons, airs de danses populaires et de danses de cour, musique sacrée, dans les principales langues européennes.

On pouvait entendre des  compositeurs  nés à Châtelet, Tournai, Namur, Mons, Fosse-la-Ville, en Flandre… dont plusieurs furent au service des Habsbourg, et dont certains étaient pratiquement inconnus ; des musiciens qui avaient voyagé partout en Europe ;   mais aussi des compositeurs originaires des autres pays européens (voir  dans les « extraits »).

Répétition générale à Bouffioulx

Répétition générale à Bouffioulx

Le 26 juin, Polyphonia Castileti a participé à un concert de la Chorale Royale « Les XVI » à Couillet.

Le groupe a chanté et joué pour la messe et la réception d’un mariage le 16 juillet, à Strée et à l’Abbaye d’Aulne.

En 2012, le 14 avril: participation à l’intronisation des Chevaliers de l’Ordre de Marie de Hongrie à Binche. Oeuvres de Roland de Lassus, Jean Guyot de Châtelet, Pierre de la Rue, Petitjean de Latre, Thomas Crecquillon, Clemens non papa, John Dowland, Hans-Leo Hassler.

Investiture des Chevaliers de Marie de Hongrie, Binche 2012, en présence de l’Archiduc Karl-Peter de Habsbourg.

Le 27 mai, pour le Week-end Bienvenue en Wallonie, concert en costumes de la Renaissance à l’hôtel de ville de Binche.

Bienvenue en Wallonie, 2012

 

Le dimanche 3 juin 2012, concert en la Collégiale de Lobbes à l’occasion de la journée « Eglises Ouvertes ». Outre les oeuvres de précédents concerts, nous avons chanté « Magna Vox » d’Etienne de Liège, qui fut évêque de 901 à 920 et abbé de Lobbes, un motet de Jacquet de Berchem, un Kyrie de Loyset Compère, un extrait des « Motets Wallons« , d’un manuscrit du XIIIe siècle provenant de l’église St-Jacques de Liège

Un deuxième  concert  a été donné le 16 septembre 2012 à la collégiale de Lobbes, en première partie du concert de la chorale « La Chanterelle »  de Lobbes.

Le dimanche 18 novembre 2012 à 11 h. à l’église St-Jacques-sur-Coudenberg à Bruxelles, nous avons chanté la Missa super Theutonicam Cantionem Ich segge a Dieude Jean de Fosse, plus des motets de Jean Guyot et de Jacquet de Berchem.

Nous avons donné un concert avec instruments le 16 juin 2013 à 17 h., à l’église Saint-Géry à Bouffioulx:

Musique du Moyen-Age et de la Renaissance; le Sacré, la Danse, l’Amour, la Guerre. Concert basé sur le signe du contraste

Dans le domaine de la musique sacrée, nous avons repris des oeuvres interprétées l’an dernier, des compositeurs Etienne de LIEGE, Jean GUYOT, Jacquet de BERCHEM, un Motet wallon. Nous avons donné aussi  le Kyrie de la Missa « Alles regrets » de Loyset COMPERE et O Bone Jesu du même compositeur; le groupe instrumental a joué aussi un Motet wallon et une oeuvre de Jean GUYOT; nous avons repris Ave Maria de  ce compositeur.

Dans le domaine profane, nous avons interprété la  Bataille de Marignan de Clément JANEQUIN et Matona mia cara, de Roland de LASSUS; pour aborder toutes les époques de la polyphonie, il y avait Bon jour, bon mois, de Guillaume DUFAY, une chanson  d’Adam de LA HALLE, des chansons de compositeurs peu connus du XVIe: Robert GODART et Philippe ROGIERS. On interprétait  ainsi l’amour et la guerre, des chansons gaies et des chansons tristes, les danses pétillantes de PRAETORIUS

Nous avons chanté la messe le dimanche 30 juin 2013 à 17 h. à l’Abbaye de Bonne-Espérance.

Ce 22 novembre 2013, nous avons réalisé l’enregistrement d’un CD de démo.

Le 29 mars 2014, à 16 h. 30, en l’église Saint-Barthélemy de Châtelineau, nous avons chanté en première partie du concert qui s’est donné à l’occasion de l’Assemblée Générale de la Fédération Chorale Wallonie-Bruxelles (Mouvement A Coeur Joie). Nous avons chanté des oeuvres sacrées et profanes. Nous avons fait découvrir au public un très beau motet de Jean Guyot: Dominus regnavit  et un autre de Petitjean de Latre : O bone Jesu.

Le 6 juillet 2014, nous avons participé au Festival International de chant choral au Bois du Cazier.

 Le dimanche 19 octobre 2014, dans  la salle Louis XIV du château de Monceau-sur-Sambre. Une occasion de découvrir des bâtiments superbes dans un  parc merveilleux !

Au programme:

« Les Habsbourg et la musique »

Nous avons chanté les oeuvres de sept compositeurs de notre répertoire, qui ont été au service des Habsbourg et de leur famille ou des oeuvres qui avaient un rapport quelconque avec eux. Nous y avons ajouté, un motet de Nicolas PAYEN, compositeur de Soignies qui fut au service de Charles-Quint: Carole, cur defles Isabellam ? (Charles, pourquoi pleures-tu Isabelle?), composé pour consoler l’empereur de la mort de sa femme. Ce dernier était le personnage central de ce concert. Les instrumentistes ont magistralement interprété en introduction « Intrada » d’Altenburg et, en  intermèdes, des danses et des airs gais, tristes ou majestueux: pavanes, gaillardes…

C’était aussi l’occasion de découvrir des aspects peu connus de cette famille.

Le château de Monceau: aquarelle par Maryse Wauters.

Octobre 2015: Jonathan BRIDOUX remplace Patricia Hecq à la direction musicale du groupe. Patricia rejoint le pupitre des soprani pour le plaisir de chanter.

Notre chef : Jonathan-Jefferson Bridoux

Jonathan console2014Jonathan a développé ses talents dans plusieurs directions : le chant et divers claviers.

En 2015, il reprend la direction de l’ensemble vocal Polyphonia Castileti, spécialisé dans l’interprétation d’œuvres du Moyen Âge tardif et de la Renaissance.

Fasciné depuis toujours par la voix et par la musique vocale, il a étudié, de 2015 à 2017 la Direction de Chœur avec Denis Menier.

Il dirige l’« Octuor du Hainaut » (OVOHA), un ensemble vocal qu’il a créé récemment et dans lequel il tient aussi le pupitre de baryton.

Intéressé au chant dès 17 ans par son activité d’organiste liturgique, il s’est formé avec Laurence Frère, Eric Dujardin et Sabine Conzen. Il se perfectionne actuellement en chant à l’IMEP (Namur) dans les classes de Benoît Giaux et d’Elise Gäbele

Passionné par l’orgue l’orgue depuis son jeune âge, il a étudié cet instrument (Licence avec Distinction dans la classe de Xavier Deprez), le piano, le piano d’accompagnement au Conservatoire Royal de Musique de Mons. Lors de sa finalité en Orgue, il obtient une Grande Distinction en Musique de Chambre.

Il se forme au Continuo (Orgue et Clavecin) auprès de Guy Van Waas et d’Allen James. Depuis 2012, il joue régulièrement de l’orgue en l’église Notre-Dame du Finistère (Bruxelles), puis de l’orgue et de l’harmonium pour l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie ; en 2014, il devient claveciniste des ensembles Le Florilège Musical et Les Voix de Canens (Direction : Guy Lardinois), spécialisés dans l’interprétation de la Musique Ancienne.

En octobre 2015, il intègre l’Orchestre de Chambre de Waterloo.

Profondément attaché à la sauvegarde et au rayonnement des orgues en Belgique, il s’investit dans diverses associations et est en outre membre de la Commission diocésaine des orgues d’église du Diocèse de Tournai.

Année 2016:

Janvier: Concerts de Nouvel-an, à Loverval le 17 janvier et à Thulin le 30.

Au clavecin: Jonathan Bridoux. A la flûte: Rahel Bartha. A la douçaine: Chris Dries. Bassons: Patricia Hecq, Patricia Dumont. Percussions: Patricia Dumont.

Une première partie est composée de chansons de compositeurs allant du XIIIe au début du XVIIe siècle: Adam de la Halle, Gilles Binchois, Guillaume Du Fay, Robert Godard, Delafont, Adrien Willaert, Thomas Morley.La deuxième comporte des oeuvres sérieuses et religieuses de Gilles Binchois, Roland de Lassus, Palestrina, Jean Guyot.Les instrumentistes accompagnent ou jouent des intermèdes très virtuoses d’anonyme du XVe siècle et de compositeurs plus tardifs comme Dario Castello et Selma y Salaverde. En bis, nous avons chanté un Noël de Guillaume Costeley.

Le 10 septembre 2016,  nous avons participé à une messe festive à l’église de Thulin à 17 h. 45, dans le cadre des Thulinades: Kyrie et Agnus de la Missa Philomena de Verdelot,  motet Dominus regnavit de Jean Guyot,Alleluia  et O Jesu Christe de Jacquet de Berchem, O salutaris Hostia de Pierre de la Rue, Jesu, Rex admirabilis de Palestrina.

Le 16 décembre 2016, nous avons donné un concert au Prieuré de Val Duchesse pour l’Association Alloquium II, avec un répertoire de chansons allant de Guillaume du Fay à Thomas Morley. Les thèmes étaient les oiseaux et l’amour.  Outre des chants interprétés précédemment, nous avons chanté « Dindirindin » d’un anonyme catalan, « El Grillo » de Josquin des Prez,  « Le Chant des Oyseaux » de Clément Janequin et « Tough Philomela » de Morley, et terminé par « Allons gay, bergères », de Costeley.

Le public était chaleureux et cet ancien couvent, particulièrement joli,  avait une acoustique remarquable avec ses petites voûtes de briques.  Aux instrumentistes  Rahel, Chris et Jonathan notre valeureux chef, s’était ajouté Fabrice Holvoet, à la guitare et au théorbe. Ce dernier a également récité un poème de Ronsard avec beaucoup de verve dans la prononciation d’époque

Le Prieuré de Val Duchesse

 

Le 21 mai 2017, nous avons participé à « Bienvenue en Wallonie », à l’hôtel de ville de Binche,  dont le beffroi Renaissance est dû au Montois Jacques du Broeucq, qui a réalisé le jubé et diverses oeuvres sculptées à Sainte-Waudru. Nous étions en costumes d’époque.

Bienvenue en Wallonie, devant l’hôtel de ville de Binche

Le dimanche 11 juin 2017, nous avons chanté une messe à l’église St-Jacques-sur-Coudenberg, avec la Missa Philomena de Philippe Verdelot et quelques motets de Tomas Luis de Victoria, Pierre de la Rue, Palestrina

Nous étions accompagnés d’instruments anciens: sacqueboutes, cornet à bouquin, orgue positif.

Nous avons chanté la même messe le dimanche 25 juin à 17 heures, dans la basilique de l’abbaye de Bonne-Espérance, à Vellereille-les-Brayeux, près de Binche, mais avec des motets légèrement différents: Jean Guyot, Jacquet de Berchem.

Le 29 septembre, à l’église Saint-Michel de Gerpinnes, à 16h.:  concert de Chansons de la Renaissance, sur les thèmes de l’Amour et des Oyseaulx; Chansons de Jean Guyot de Châtelet, Josquin des Prez, Thomas Crecquillon, Thomas Morley, Clément Janequin.… Rahel Bartha nous accompagnait à la flûte Renaissance avec tout son talent de Virtuose et Jonathan était à l’orgue positif.

Le 5 novembre, à l’église Saint-Hubert, Allée Saint-Hubert à Loverval, Polyphonia Castileti a chanté la messe à 10 h. 30, avec la Missa Philomena de Philippe Verdelot, et quelques motets de Jean Guyot, de Pierre de la Rue, de Jacquet de Berchem, avec un somptueux accompagnement de sccqueboutes, cornet à bouquin, douçaine.

Le 24 juin 2018, Polyphonia Castileti a donné un concert dans la Collégiale de Lobbes. Au programme: des chants religieux et des chants profanes. Le groupe a repris des pièces étudiées à divers moments de son existence. Signalons deux pièces maîtresses: La Nuict froide et sombre de Roland de Lassus, un impressionnant tableau de la nature sur un poème de du Bellay, et Carole, cur defles, de Nicolas Payen, un motet destiné à consoler Charles-Quint de la mort de son épouse qu’il adorait.

Directon: Jonathan-Jefferson BRIDOUX

Flûte à bec: Rahel BARTHA

Orgue positif: Johan TRENTI et Jonathan-Jefferson BRIDOUX

 
 
 
 

Le 17 novembre, messe à l’église de Thulin.

En 2019, concert à l’église protestante de Boitsfort. Nous avons commencé le concert par « A Solis ortus cardine » de Gilles Binchois  et quelques pièces déjà présentées ailleurs, plus deux madrigaux italiens, l’un d’Andrea Gabrieli, l’autre de Claudio Monteverdi. Pour égayer la fin, nous avons appris une chanson catalane : « Bella de vos« , d’un compositeur anonyme. Jonathan et Rahel interprétaient des intermèdes instrumentaux de Jacob van Eyck, Abraham van den Kerckhoven, Marco Facoli et Antonio di Cabezon

 

 

 

 

 

Le 28 avril, concert en l’église romane de Marcinelle-centre, la jolie église Saint-Martin. L’acoustique est excellente et nous permet de réaliser une belle performance.

 

 

 

 

Soprani :  Zaïna Bentayeb, Françoise BOCQUE, Pascale DURAND, Françoise LECRENIER, Patricia HECQ .

Alti :  Marie-Anne MUREAU, Huguette VANDENBRANDEN, Monique VANESCOTE, Christiane MEUNIER.

Ténors :  Jean-Paul SCHILTZ, Pierre LEBLANC, François VERNIERS

Basse :  Daniel BERNAIR 

Gestion : Françoise LECRENIER