Accueil

PROCHAIN CONCERT: Eglise Saint-Martin à Marcinelle-Centre  (place du Centre), le dimanche 28 avril à 16 h: nous chanterons des oeuvres  de musiciens de chez nous et aussi d’ailleurs.

L’Ensemble vocal et instrumental POLYPHONIA CASTILETI s’est constitué suite à la redécouverte des œuvres inédites d’un musicien de la Renaissance oublié : Jean Guyot de Châtelet, qui est né vers 1520 et est mort en 1588. Le groupe comporte actuellement 11 chanteurs.Quelques musiciens professionnels participent aux concerts les plus importants avec des instruments anciens. Le directeur musical est Jonathan Bridoux.

Concert (1)

A la Renaissance, les petits choristes doués étaient recrutés dans les paroisses pour la chapelle des rois, princes et évêques. Jean Guyot fut envoyé à Liège, où il devint maître de chapelle à la collégiale Saint-Paul à la cathédrale Saint-Lambert. En 1563, il fut recruté pour diriger la chapelle musicale de l’empereur Ferdinand Ier, frère de Charles-Quint. Suivant la mode du temps, il avait latinisé son nom en Castileti.

Tombées dans l’oubli, ses œuvres furent collationnées et transcrites en 450 pages de  notations modernes par une musicologue, Bénédicte Even, en 1973-74. Elle confia un exemplaire de son mémoire à un historien de Châtelet qui l’avait hébergée, M. Nihoul. C’est là que nous les avons retrouvées.

Après un premier concert à Bouffioulx le 13 juin 2009 consacré uniquement à Jean Guyot, Polyphonia Castileti a diversifié son répertoire en s’intéressant aux autres compositeurs de la Renaissance, notamment à ceux originaires de nos régions, et nous recherchons des compositeurs peu connus. Nous n’avons malheureusement pas d’enregistrement de ce concert, mais d’autres enregistrements sont disponibles sur notre site dans la section « extraits ».